#UEFI #GPT #BIOS #MBR Ma petite histoire

Cela fait, une dizaine d’années que j’expérimente Linux de façon sporadique. Donc, je ne suis pas un expert mais plutôt une personne curieuse et qui aime trouver des alternatives. Voilà presque 3 mois, j’ai changé ma carte-mère mon CPU et mon disque dur sur mon PC dans le but d’être assez puissant pour aller rejoindre mes amis à un nouveau jeu sous Windows. Mais je n’ai pas gardé à l’esprit que la technologie avance toujours en vitesse grand V et cette fois-ci, elle m’attendait dans le détour avec un beau sourire en coin.

Même si cela peut faire peur à quelques personnes, installer un disque dur ou une carte-mère n’est pas vraiment sorcier. Alors, c’est ce que j’ai fait avec excitation lorsque mes pièces commandées via un de mes amis ont atterri sur mon bureau. Avec les yeux presque fermés, dans une soirée, tout était installé ainsi que Windows. Je décide, par manque de temps, d’installer Linux plus tard. BUZZZZ erreur!

Après avoir passé pas mal de temps à installer toutes les applications nécessaires et à rendre Windows à mon gout, il est maintenant le temps pour moi, d’installer Fedora21 pour préserver mon installation Windows. Grosse erreur de ma part lorsque je m’aperçois que Fedora ne peut pas écrire dans la table de partition GPT. Hein? C’est quoi ça?

Bien, ça l’air que les temps ont changé. Nous sommes habitués à voir sur nos cartes-mères un firmware qui s’appelle BIOS (Basic Input Output System). Une des fonctions principales de ce BIOS est de faire le lien entre tout ce qui existe sur votre ordinateur et votre OS, dont le disque dur qui lui a une table de partition MBR (Master Boot Record). Ce temps est maintenant révolu et depuis quelques années le firmware UEFI(Unified Extensible Firmware Interface) prend la place du BIOS. Comme j’ai lu sur certains blogues, il ne serait pas correct d’appeler l’UEFI un BIOS. L’UEFI est en fait, au même titre que le Bios, un firmware pour la carte-mère, mais avec des fonctions supplémentaires et plus polyvalentes.

Alors, quel est ton problème? Lorsque j’ai installé mes nouvelles pièces dans mon ordinateur, je n’ai pas forcé le formatage de mon nouveau disque dur avec une table de partition GPT (GUID Partition Table). Alors, j’avais mon Windows installé sur un disque dur avec une table de partition en MBR. Donc, en résumé, l’UEFI est compatible avec les partitions MBR et GPT, cependant son vrai standard est le GPT pour vous donner la capacité d’utiliser des disques durs de taille supérieure à 2.2 Tb. Là où ça plante, c’est que lorsque tu installes Fedora21 en 64 bits, le standard est UEFI-GPT seulement. Donc aucune façon d’installer Fedora 21 64bits sur une partition MBR. Sinon, vous devez vous contenter d’une installation de Fedora 21 en 32bits.

Je pense qu’il est possible de contourner le problème en faisant l’installation via un CD-ROM, mais au point où on en est, aussi bien de faire un clean install. Maintenant, vous pouvez vous imaginer que j’ai dû tout reformater avec une table de partition GPT, ainsi réinstaller Windows et ensuite Fedora21. La bonne nouvelle est que si maintenant je veux installer un disque dur de plus de 2.2 Tb, je peux le faire sans problèmes. Ce qui n’est pas vrai si ma décision avait été de rester en MBR.

Maintenant, tout roule en 64 bits impeccablement et même si j’ai galéré un weekend pour remettre mon ordinateur A1, j’ai appris bien de nouvelles choses et on s’en sort toujours gagnant. Alors, si vous avez l’intention de vous monter un nouvel ordi ou d’en améliorer un, soyez sensible à cette dynamique et prenez la bonne décision, dès le départ.

 

One thought on “#UEFI #GPT #BIOS #MBR Ma petite histoire

  1. Pingback: #UEFI #GPT #BIOS #MBR : Ma petite histoire par VA2OS | Radioamateurs-France