Les masochistes des réseaux sociaux

C’est bien prouvé, les gens qui sont sur Facebook, Tweeter, Instagram, sont scrutés à la loupe et toutes les informations qui ont été minutieusement collectées sans que les utilisateurs ne le sachent, sont revendu à des compagnies. Ces pourquoi, ces services sont gratuits pour vous. Et même si vous n’êtes pas abonné sur Facebook, ils ont trouvé un moyen d’utiliser vos informations que vous avez laissées en surfant tout bonnement sur le net.

Il y a quelques jours, ma femme me parle de ask.fm me disant que c’est un réseau social intéressant. J’aime les choses intéressantes, alors je vais voir sur le net ce qu’est ask.net. Je suis d’accord pour dire que c’est un réseau qui a sa place et que les fonctionnalités sont bien rendues. Le désenchantement s’est manifesté lorsque je me suis mis à lire le CLUF ou le TOU dans ce cas-ci. Comme dans tous ces réseaux sociaux, on vous dépouille de toute autorité de ce que vous pouvez dire ou afficher sur le site. De plus, il est stipulé très clairement, qu’on peut utiliser votre matériel sans votre autorisation ni compensation, à des fins publicitaires ou autre.

C’est très clair pour moi que je ne me suis pas inscrit. Mais, est-ce que les utilisateurs sont réellement bien informés de ces règlements? Quelle est la proportion de gens qui ont lu ce TOU et qui s’est enregistré? Combien ne l’ont pas lu? Je ne blâme personne, car je ne lisais pas les CLUF avant d’utiliser un service, moi aussi, avant.

Quelques fois, je pense que les gens sont masochistes et désirent rester sur ces genres de réseaux parce que la plupart des gens y sont. Si je me lance d’un pont, tout le monde va suivre? gnuDans mon cas, non, mais le 5 avril 2015, une Espagnole s’est vue fermer son compte Tweeter pour avoir parlé des maladies transmises sexuellement. Le jour d’après, elle ouvre un compte sur GNU social et pour contester les agissements cavaliers de Tweeter, ses tweetos ont tous déménagé sur GNU social comme geste de solidarité. Vous pouvez lire l’histoire au complet, de l’article écrit par Éric Gaillot qui d’écrit bien l’évènement.

Ceci est une bonne nouvelle pour les réseaux sociaux [libre]. Je me suis aussi inscrit sur GNU social par curiosité et je suis vraiment surpris de la similarité avec Tweeter. J’ai aussi constaté beaucoup d’Espagnoles sur le réseau, maintenant nous savons pourquoi. Il y a un temps que j’étais un grand utilisateur de Tweeter, mais depuis quelques mois, je me suis assagi. Je pense d’utiliser mon compte Tweeter de façon restreinte pour l’information seulement et GNU social pour le reste.

Cela va faire 1 an le mois de juillet que je vais avoir quitté Facebook et que j’utilise Diaspora* et je diaspora-logosuis bien heureux de ne plus recevoir de courriel intrusif et des suggestions proposées à partir de mon historique.

SVP, puis-je penser par moi même?

Compte Diaspora* = timcard@diasp.eu

Compte GNU social = @timcard

Serveur = https://quitter.se