Category Archives: Radioamateur

Décoder le D-Star sans Dongle?

Depuis quelques semaines, je suis à la poursuite de cette nouvelle qui court sur le web. Un petit logiciel, DSD 1.7 (Digital Speach Decoder) développé sous Linux, peut décoder plusieurs types de transmissions numériques sans l’aide d’un dongle ou d’une puce AMBE. Seulement un câble branché sur le discriminateur d’un radio, relié à la carte de son de votre ordinateur fera bien l’affaire. Voici une petite démo en anglais

Ce qui est intéressant, c’est que ce développement majeur, ouvrira bien d’autres possibilités pour Clavierla radioamateur et aura aussi un impact positif dans cette même communauté. Premièrement, vous n’aurez plus besoin de vous acheter des appareils très coûteux. Un vieux radio 2M et un ordinateur feront bien l’affaire pour écouter. Mais qui dit que dans un futur rapproché il vous serait pas possible de transmettre aussi?

Peut-être que nous assistons à une substitution de la radio par l’ordinateur? Je ne pense pas que c’est une situation dangereuse, car même s’il est facile de remplacer un radio par son ordinateur dans notre QTH, il n’en va pas de même pour les mobiles et les portatifs.

Je pense que nous assistons plus tôt à une démocratisation du D-Star (ou des autres formes de transmissions numériques) d’où la preuve que même si l’AMBE est un [vocoder] ­propriétaire,  DSD1.7, pour sa part, est un logiciel Open source. Donc à ceux qui étaient contre l’utilisation du D-Star à cause de sa forme propriétaire d’une partie d’un radio, cette raison vient de tomber à cause de ce petit logiciel. Vous pouvez maintenant participer tout en étant ouvert.

Voici, en plus de trois ans de développement, ce qui est possible de décoder avec DSD 1.7

  • P25 Phase 1
  • ProVoice Edacs Digital voice
  • X2-TDMA
  • DMR/MOTOTRBO
  • NXDN
  • D-STAR
  • C4FM modulation
  • GFSK Modulation
  • QPSK (quelques fois nommée LSM)

Sous-développement pour la prochaine version

  • P25 Phase 2
  • OpenSky
  • Autres formats soumis

Ceci dit, je suis bien excité de voir ce qui en découlera dans quelques années. D’ici là, je pense que je me suis trouvé un nouveau projet à expérimenter et si ça n’en vaut la peine, je ferai un article sur mon expérience.

Mise en garde: Certaines librairies peuvent faire atteinte à des droits de brevet ou exiger une licence dans votre localisation. SVP vérifiez vos droits avant de compiler le code source et d’utiliser ce logiciel.

 

 

 

Raspberry Pi et la radioamateur

Je pense que tous les radioamateurs connaissent déjà la présence du tout petit ordinateur au prix dérisoire qui est le Raspberry Pi. Comme vous le savez déjà, le Raspberry Pi est un tout petit ordinateur qui a été développé par une fondation, voulant intéressé les jeunes à l’informatique. Ils ont été victimes de leur succès à cause du prix très abordable et du fait que cet ordinateur peut être apprêté à toutes les sauces. En plus d’être peu énergivore il est facile de l’implanter dans divers projets portables.

J’ai acheté dernièrement la version B, pour m’en servir à titre de Ratflector (cross-band D-RaspberryPiRats) et comme ordinateur pour y brancher mon DVAP en permanence. Depuis déjà une semaine, ce mini-ordinateur n’a pas bronché d’une seconde. Le serveur D-Rats et le logiciel DVAP cohabite aisément et n’utilise que 5% de la capacité du CPU lorsque les deux logiciels sont au repos et 60% lorsque les 2 logiciels sont à leur apogée dans leur travail, en simultané.

Voici quelques idées que j’ai trouvées sur Raspberry-Connect pour les radioamateurs.

  • Gateway pour l’APRS
  • Digipeater pour L’APRS
  • Node pour radio Packet
  • Spectrum Display
  • D-Rats
  • Packet Mailbox
  • Satellite tracking
  • MFSK, RTTY pour radio HF
  • PSK31
  • Contrôler vos radio Icom avec l’interface CI-V
  • Logbook
  • Un contrôleur D-Star
  • Utiliser un DVAP-DVDongle
  • Hotspot comme mon ami VA2SS

Et j’en ai surement oublié quelques-uns et d’autres projets feront leur apparition dans un futur rapproché.

Ceci, m’amène à parler d’un petit nouveau, le Banana Pi, qui sera 2 x plus puissant que le BananaPi-ARaspberry et sera vendu à $29.99US. La contre partie c’est qu’il sera plus énergivore que le Rapberry Pi. Peu importe votre projet, il y a des PCBs pour tous les goûts et portefeuilles. Voici un article sur les TOP 10  Open source PCBs (en anglais), qui vous en dira plus long sur ces petites merveilles!

Sylvain VA2OS